accueil

LA MOBILISATION

 
LE RENDEZ-VOUS

 

Extrait de notre film "Mots d'Enfants", ce clip raconte pourquoi une famille du Bangladesh a choisi l'exil pour venir se réfugier en Belgique. Nous venons d'apprendre qu'Oishi, dessinatrice et narratrice sur cette vidéo, avait reçu un Ordre de Quitter le Territoire pour un motif incompréhensible. Cette jeune fille a fui le Bangladesh avec sa famille et est arrivée en Belgique en octobre 2010 alors qu'elle avait 11 ans 1/2. Un exil forcé, la vie de son père étant menacée en tant qu'opposant politique. Après près de 7 ans passés en Belgique où elle a (re)construit sa vie, il est évident qu'une expulsion, seule, vers le Bangladesh serait un acte cruel, inhumain et totalement vide de sens.

Nous relayons la pétition que ses amis de l'Athénée royale Serge Creuz adressent à l'attention de l'Office des Étrangers et du Secrétaire d'État Théo Francken. N'hésitez pas à la signer et à la faire circuler autour de vous. Merci pour Oishi et sa famille.

https://www.change.org/p/office-des-étrangers-non-à-l-expulsion-d-oishi

 

 

Ce mois-ci, nous vous proposons de réfléchir aux rouages d’une administration qui stigmatise de plus en plus les chômeurs avec le film « Bureau de chômage » de Charlotte Grégoire et Anne Schiltz. Une administration, des bureaux cloisonnés, des personnes assises en vis-à-vis. D’un côté de la table, des chômeurs. De l’autre, des contrôleurs. L’enjeu des entretiens: le maintien des allocations de chômage. La rigidité de la procédure s’oppose à la singularité des hommes et des femmes qui y sont soumis. Le film interroge le sens du travail aujourd’hui, dans un monde où la précarité de l’emploi est menaçante, où l’insécurité des travailleurs et des chômeurs est grandissante et où le modèle d’État-Providence se réduit comme peau de chagrin. La projection sera suivie d’une discussion ayant pour thème « L’administration de l’ONEM renforce-elle le sentiment d’exclusion et d’insécurité des chômeurs ? » 
Projection gratuite le 30/05 à 10h à la Bibliothèque d’Ixelles – 19, Rue Mercelis à 1050 Bruxelles

 

L'ANALYSE

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Suivez-nous sur Facebook

 

 

 .