accueil

LE RENDEZ-VOUS

 
LA CAMPAGNE

Notre pays compte entre 100 000 et 150 000 personnes sans-papiers. Ainsi, en Belgique, près d’un citoyen sur cent est aujourd’hui dépourvu de droits fondamentaux. Au vu du contexte migratoire et de la politique menée par le gouvernement fédéral actuel, il est évident que ce chiffre va aller en augmentant.  

De plus, via des politiques toujours plus radicales et une criminalisation des sans-papiers et de leurs soutiens, l’Etat belge s’acharne à exclure et isoler des personnes vivant déjà dans des conditions extrêmement précaires. Il est temps d’ouvrir les yeux et d’agir !

Dans ce contexte, les occupations de bâtiments vides par des personnes sans-papiers sont des actions politiques qui permettent de mettre en lumière la réalité quotidienne de milliers d’hommes, femmes et enfants en Belgique. En offrant à la fois une solution à un besoin de logement et des espaces physiques d’organisation et de rencontres, l’occupation facilite l’organisation collective des personnes sans-papiers. La Voix des Sans-Papiers - collectif emblématique de la lutte des sans-papiers – a décidé de réagir et de faire entendre sa voix via l’ouverture publique d’une nouvelle occupation. Une mobilisation politique, culturelle, sociale et festive sera organisée autour de cette ouverture d’un bâtiment qui permettra d’héberger la Voix des Sans-Papiers, et qui sera également utilisé comme lieu de solidarité et de rencontres.

 

Cette ouverture est soutenue par : Tout Autre Chose, CNAPD, Ciré, SOS Migrants, Mrax, le Réseau ADES, Communa asbl, Sireas, JOC, le CRI, Esperanzah!, Bruxelles Laïque , Acteurs des temps présents, Ligue des Droits de l’Homme, la CRER, Maison du Peuple de l’Europe, FGTB, CSC, Monde des possibles, Groupe Flux Migratoire, Groupe montois de soutien aux sans-papiers, MOC Bruxelles, CNE, Agir pour la Paix

 

 

Dans le cadre de sa campagne #JeSuisHumain-e, Amnesty International publie un petit guide nommé "10 préjugés sur la migration: arrêtons de croire n'importe quoi!". Il vous aidera à trouver les arguments pour répondre à dix idées reçues et fausses mais, malheureusement, bien ancrées dans l'opinion publique. En voici, deux exemples en vidéo:


N'hésitez pas à commander ce guide et à le diffuser autour de vous:

https://www.amnesty.be/camp/asile/prejuges/article/10-prejuges-sur-la-migration-nouvelle-edition

La campagne #JeSuisHumain-e, c'est aussi une pétition pour demander des voies de migration sûres et légales ainsi qu'une expo-photo. Toutes les infos:

https://www.amnesty.be/camp/asile/je-suis-humain/jesuishumaine

LA PÉTITION

 

 L'ANALYSE

 

Extrait de notre film "Mots d'Enfants", ce clip raconte pourquoi une famille du Bangladesh a choisi l'exil pour venir se réfugier en Belgique. Nous venons d'apprendre qu'Oishi, dessinatrice et narratrice sur cette vidéo, avait reçu un Ordre de Quitter le Territoire pour un motif incompréhensible. Cette jeune fille a fui le Bangladesh avec sa famille et est arrivée en Belgique en octobre 2010 alors qu'elle avait 11 ans 1/2. Un exil forcé, la vie de son père étant menacée en tant qu'opposant politique. Après près de 7 ans passés en Belgique où elle a (re)construit sa vie, il est évident qu'une expulsion, seule, vers le Bangladesh serait un acte cruel, inhumain et totalement vide de sens.

Nous relayons la pétition que ses amis de l'Athénée royale Serge Creuz adressent à l'attention de l'Office des Étrangers et du Secrétaire d'État Théo Francken. N'hésitez pas à la signer et à la faire circuler autour de vous. Merci pour Oishi et sa famille.

https://www.change.org/p/office-des-étrangers-non-à-l-expulsion-d-oishi

 

 

 

   

 

 

 Suivez-nous sur Facebook

 

 

 .